Après avoir déjà passé en revue l’Atoll DR100se, la première mouture en matière de platine audionumérique et un transport bien construit avec lequel nous avions éprouvé beaucoup de plaisir d’écoute en le reliant au convertisseur numérique analogique Cary DACt, voilà que le concepteur et fabricant français Atoll Électronique propose une version optimisée de ce transport sous l’appellation DR200se2.

La dénomination 200 associée aux produits de la gamme Atoll dénote, à l’égard de ceux de la série 100, une révision du cahier de charge. Ainsi, parmi les différences entre ces deux platines, en plus de revoir et d’accroître le traitement du matériel antivibration spécifique à la mécanique de transport Teac commune aux deux appareils, mentionnons l’implantation d’une alimentation électrique surdimensionnée passant de 15 VA (volts/ampères) à 30 VA pour le modèle 200se2 et un filtrage accru à hauteur de 24 800uF (micro-farad) par rapport aux 11 000uF pour le 100se, filtrage qui est spécifiquement voué à l’alimentation de la mécanique du transport. Rappelons entre autres qu’un transformateur d’alimentation bonifié, peu importe la catégorie d’appareils, apporte normalement une amélioration susceptible d’assurer une reproduction sonore et musicale accrue.

(la suite dans le magazine)