Le choix d’un amplificateur phono (et oui, il s’agit bel et bien de l’appellation qu’en fait Trichord Research puisque l’appareil amplifie le signal transmis de la cellule d’un bras de lecture vers le préamplificateur d’un système) n’est pas nécessairement de tout repos pour tout propriétaire d’une platine tourne-disque équipée d’une cellule à aimant mobile ou à bobine mobile. Bien que certains amplificateurs intégrés, récepteurs et préamplificateurs possèdent un étage phono pouvant accommoder une cellule à aimant mobile au niveau de sortie de 47 Kohms ou à bobine mobile à haut niveau (2.5 mv et plus), nombreux sont les amateurs de vinyles à la recherche d’un module phono externe susceptible de rehausser la prestation sonore et musicale du disque noir.

Qui plus est, il y a ceux qui privilégient les cellules à bobine mobile à faible niveau de sortie (0.1 – 0.25 mv et plus) pour qui un amplificateur phono de qualité devient un maillon essentiel de leur système. Dans un contexte où le vinyle est en recrudescence, ce type d’appareil reprend des airs de noblesse.

(la suite dans le magazine)