Okki Nokki • Appareil d’entretien des disques vinyles

89

Parfois il est tentant de rédiger un banc d’essai pour le strict plaisir de s’amuser. Bien sûr, il ne faut jamais oublier qu’il doit être informatif, car c’est, entre autres, l’un des objectifs de cette revue. Cependant, de temps à autre, faire fi des données et des spécifications, allège le travail d’un chroniqueur et on profite de ces instants de plaisir coupable. Ce préambule m’amène à vous présenter les bons moments que j’ai passés avec cet appareil à nettoyer les disques vinyles. Je vous le dis tout de suite, le tout a été fort agréable. Qui aurait pu prédire avec sincérité, il y a trente ans, qu’un jour je ferais un banc d’essai d’un tel appareil alors que le vinyle était voué à l’extinction. Le nouveau format CD trônait haut et fort dans toute sa splendeur. On parlait presque de l’invention du siècle. C’est en quelque sorte le monde à l’envers.

(la suite dans le magazine)