Rencontre avec Ivor Tiefenbrun. Fondateur de Linn Products • Suite de la première partie parue dans le numéro de septembre-octobre

66

Faisant suite à l’entretien qu’il nous a accordé, M. Ivor Tiefenbrun, nous a dévoilé son talent d’orateur infatigable, comme je l’ai mentionné dans la première partie de l’article, en ayant capté l’attention des invités réunis dans la salle principale d’écoute chez Codell Audio, et ce, pendant pas moins de trois heures.
Vous pouvez sans doute imaginer que plusieurs sujets ont été abordés, mais j’ose croire que l’un d’entre eux, en particulier, saura capter votre attention. C’est pour cette raison que je l’ai choisi comme thème de cet article. Il s’agit bien évidemment de la platine tourne-disque Linn Sondek LP 12. Nous voulions tous apprendre d’où provenait cette table platine légendaire. Intéressant, n’est-ce pas ? Et bien, allons-y.

De père en fils
D’entrée de jeu, il est important de noter que le père de M. Tiefenbrun était propriétaire d’une usine de machinerie. Vous comprendrez plus loin combien cela fût important dans la création et le développement de la LP 12. Le préambule est très amusant et touchant.
Lors de leur mariage, les tourtereaux n’avaient pratiquement rien. Il faut dire que les principaux intéressés ont mis la main sur les clés de la nouvelle maison seulement une semaine avant leur mariage. C’est ainsi qu’ils se sont retrouvés dans une maison neuve meublée d’un lit, d’un petit réchaud au gaz et d’une penderie. De plus, il n’y a pas eu de voyage de noces, car M. Tiefenbrun a été victime d’un accident de la route quelques jours plus tôt. Une jambe amochée ne lui permettait pas de voyager.

(la suite dans le magazine)