Dans une autre vie, j’aurais souhaité être ingénieur en acoustique, et j’aurais bien aimé me retrouver au centre de recherche de KEF Electronics à Maidstone en Angleterre. Imaginez, des outils de mesures acoustiques de dernier cri, des logiciels de conception, de simulation et d’analyse, une équipe passionnée, peut-être même une salle anéchoïque…

Créer avec le son et être payé pour le faire! Le rêve quoi! J’aurais surtout aimé participer à la conception des enceintes actives LS50W. J’imagine un peu les discussions dans l’équipe…
«Notre enceinte LS50 connaît un succès bien au-delà de nos attentes et les bancs d’essai sont unanimes dans les éloges!»
«Oui, chose assez rare! Cela prouve qu’on a bien fait d’y avoir incorporé des technologies issues de notre enceinte phare Blade.»
«Oh que oui, sans compter l’héritage BBC, car rappelons-nous que c’est le légendaire LS3/5a qui nous a inspiré pour le LS50.»
«Dis donc, on pourrait amener ce concept encore plus loin en rendant l’enceinte active?»

(la suite dans le magazine)